Get Adobe Flash player


Le marché des assurances a continué en 2015 d’être marqué par une concurrence accrue sur un potentiel d’affaires, quasiment, stagnant du fait, essentiellement, de la conjoncture économique caractérisée, notamment, par la baisse des ressources budgétaires du pays.

 En effet,  cette baisse a impacté directement le potentiel assurable en réduisant les sources de primes sur le marché de prédilection de la SAA, celui de l’assurance automobile, tout comme les marchés sur lesquels l’entreprise a misé pour garantir sa croissance, à l’instar du segment de l’assurance des risques industriels et de transports.

 Le marché de l’assurance a émis pour près de 131 Milliards de DA de primes et s’est contenté  pour la deuxième année consécutive d’une  croissance à un chiffre (2,2%).

 C’est dans cet environnement que la SAA a réalisé un chiffre d’affaires de 27,4 Milliards de DA, maintenant ainsi sa place de leader avec une part de marché de 23% et une croissance de 3,52%, légèrement supérieure à celle du marché. 

 En matière de production l’on enregistre avec satisfaction l’amorce d’une diversification du portefeuille grâce à une dynamique commerciale retrouvée.

 L’évolution significative de la part des risques d’entreprise a permis de réduire de trois points le poids relatif de la branche automobile dans la structure du portefeuille, traduisant ainsi la  pertinence de notre stratégie et la confiance de plus en plus d’entreprises en notre société.

 Avec un résultat net d’impôt de 3,38 Milliards de DA, soit un rendement par action de 16 930 DA, un retour sur fonds propres de 10,4 % et un ratio combiné de 92%, l’entreprise a réussi à maintenir un niveau de performance appréciable dans un contexte économique difficile et un marché caractérisé par une concurrence accrue sur les prix.

 Ainsi, l’activité technique a fortement contribué à cette performance, compensant ainsi la faiblesse des rendements servis par les marchés financiers dont les taux réels continuent d’être négatifs, tenant compte de l’inflation.

L’entreprise a par ailleurs maintenu sa cadence  en matière de règlement des sinistres. Le montant des prestations versées s’élève à plus de 16,6 Milliards de DA, dont plus de 90% au titre de la branche automobile.

 Les charges de gestion ont pu être maintenues sous la barre de 30% des primes émises, avec un montant de 8,2 Milliards de DA, dont 5 Milliards au titre des frais de personnel.

 Tels sont les principaux faits ayant caractérisé l’activité de la société durant l’exercice 2015.

 En termes de perspectives, la société s’attèle à mettre en œuvre son plan de développement 2016-2018 dont l’objectif reste la pérennité de la performance commerciale et l’amélioration des  agrégats de gestion. Ce plan retient les axes clés suivants :

          -          une diversification accrue des souscriptions soutenue par une démarche commerciale agressive,

                     organisée et dynamique,                       

          -          une organisation orientée client,

          -          une modernisation des points de vente considérés comme vitrine commerciale de la société,

          -          un renforcement des compétences et de l’expertise de la ressource humaine dans le domaine 

                      technico-commercial,

          -          une généralisation de l’utilisation des  technologies de l’information et de la communication,

          -          une communication efficiente en vue d’une mobilisation des personnels autour des objectifs et défis

                     de la société.    

Dans un contexte difficile, l’entreprise a pu maintenir sa dynamique de croissance et améliorer son efficacité opérationnelle. Cela a été possible grâce aux synergies réalisées et particulièrement, aux orientations pertinentes de l’actionnaire et des membres du conseil d’administration. Nous exprimons à tout le monde notre gratitude et nos remerciements.